Les Ombres - Les Observateurs

Les Ombres - Les Observateurs

Sortie Mai 2015 More »

La dame en noir

La dame en noir

More »

L Ange de la mort

L Ange de la mort

More »

Les Ombres - Les Observateurs

Les Ombres - Les Observateurs

More »

Les Ombres - Les Observateurs

Les Ombres - Les Observateurs

More »

 

Thomas Harris – Le silence des agneaux

Thomas Harris - Le silence des agneaux La série de Harris comprend quatre volumes: D’abord vient le Dragon Rouge, puis le Silence des agneaux, Hannibal et enfin Hannibal Lecter : Les origines du mal. Chaque livre nous présente un fragment de la vie d’Hannibal et des personnages secondaires. Le roman de Thomas Harris nous plonge dans une intrigue considérable, un suspense magistral. Je pense que ce livre est un chef-d’œuvre, en raison de la complexité des personnages. Hannibal Lecter est le genre de personnage qui suscite des sentiments mitigés, parce qu’il fascine par son génie, sa capacité à comprendre mieux que quiconque les parties cachées de la psyché humaine.

Un tueur en série « Buffalo Bill » bouleverse les Etats-Unis avec une série de crimes odieux. L’affaire est confiée à l’agent spécial Jack Crawford qui décide d’obtenir l’aide d’une brillante étudiante, Clarice Starling. Crawford l’assigne à une tâche particulière: Elle devra interroger le Dr Lecter et essayer de le convaincre de coopérer à une étude sur les meurtriers. Clarice accepte, mais se rend vite compte qu’en réalité Crawford est à la recherche d’informations concernant le tueur en série « Buffalo Bill ». La clé pour résoudre l’affaire pourrait être dans l’esprit du Dr Hannibal Lecter, coupable d’avoir tué plusieurs de ses patients en tant que psychiatre. Hannibal est enfermé dans une prison psychiatrique à sécurité maximale et attend patiemment une chance de retrouver la liberté.

Daniel Keyes – Des fleurs pour Algernon

511Z4cTbc7LAlgernon est une souris, mais une souris pas comme les autres. Après une incroyable opération expérimentale son QI a triplé, ce qui la rend bien plus intelligente que certains humains. Charlie Gordon âgé de trente-deux ans, n’est pas très doué. Avec un QI de 68, Alice Kinnian, son professeur au Beekman Collège « Centre pour adultes déficients mentaux », le recommande pour une expérience de recherche sur l’intelligence, menée par le Dr Strauss et le professeur Nemur. Cette expérimentation, financée par la Fondation Welberg, a déjà été couronnée de succès sur cette fameuse souris de laboratoire.

Des fleurs pour Algernon est le journal de Charlie, dans lequel il note sa période de croissance intellectuelle postopératoire. Comme l’intelligence de Charlie augmente à un niveau de génie, le lecteur lit  les moindres changements de son point de vue, de ses facultés. Ce saut dans l’intelligence n’est pas nécessairement une bonne chose. Charlie est maintenant capable de se rappeler des événements passés, ces mêmes évènements qui ont façonné sa vie.

H. G. Wells – La Guerre des mondes

war_worlds« Personne n’aurait cru dans les dernières années du XIXe siècle, que les choses humaines fussent observées, de la façon la plus pénétrante et la plus attentive, par des intelligences supérieures.

Tandis que les hommes s’absorbaient dans leurs occupations, ils étaient examinés et étudiés d’aussi près peut-être qu’un savant peut étudier avec un microscope les créatures transitoires qui pullulent et se multiplient dans une goutte d’eau. Avec une suffisance infinie, les hommes allaient de-ci de-là par le monde, vaquant à leurs petites affaires, dans la sereine sécurité de leur empire sur la matière. »


Ainsi commence le premier roman de science-fiction, paru en 1898, sous la plume de l’un des pionniers du genre. La Guerre des mondes de HG Wells, est considéré comme l’un des romans les plus influents  jamais écrits. Le premier contact de l’homme avec une race extraterrestre et la destruction qui en résulte est frustrant. La Guerre des mondes est l’une des représentations les plus connues d’une invasion extraterrestre sur Terre. L’auteur ne se contente pas seulement de souligner les craintes de la société anglaise post-industrielle, il évoque aussi la peur de l’inconnu, de ces créatures qui viennent de l’espace, de cette force plus grande et plus puissante qui nous surveille et qui nous menace. Cette possibilité, provoque toujours un sentiment de peur mais aussi de curiosité en chacun de nous, c’est sur cela que s’appuie le travail de Wells dans ce chef d’œuvre de la littérature SF.

Le début de l’ invasion de l’Angleterre par des extraterrestres venus de Mars.

Et pour la petite histoire: Lors d’une émission de radio en 1938, Orson Welles provoque une panique nationale avec sa diffusion de « La Guerre des Mondes ». Une dramatisation radio réaliste d’une invasion martienne de la Terre. Son émission provoque un tollé général, de nombreux auditeurs croyaient qu’une invasion martienne réelle était en cours, un exemple remarquable de l’hystérie de masse.

Susan Hill – La dame en noir

 

indexgJ’ai une vraie passion pour les romans fantastiques et vraiment celui là appartient a mon genre de prédilection. Publié en 1983, «La dame en noir» connaît un grand succès depuis la sortie du film dans les salles de cinéma en février 2012. Le livre est très bien écrit avec un scénario bien pensé. Je l’ai trouvé très effrayant à certains endroits et aussi terriblement réaliste.Le premier chapitre est un peu long, mais il suscite toute la curiosité du lecteur.

On découvre Arthur Kipps, un jeune avocat londonien envoyé par son supérieur à Crythin Gifford un village isolé dans le nord de l’Angleterre, pour assister aux funérailles d’Alice Drablow, avant de trier ses papiers en vue d’organiser sa succession. La vieille dame, veuve peu de temps après son mariage, vivait recluse dans un manoir mystérieux  situé sur une colline entourée de marais et accessible seulement par un chemin qui disparaît parfois sous la marée haute. Soucieux d’accomplir son travail efficacement et rapidement, Kipps décide, contre l’avis de tous, de passer la nuit dans la maison des marais. Ce sera pour lui une véritable nuit de terreur.

Isaac Asimov – Quand les ténèbres viendront.

 

513EYVNEH3L._SY344_BO1,204,203,200_Si pour beaucoup il représente une extraordinaire source d’inspiration, nombreux sont ceux qui le considère comme l’un des écrivains les plus prolifiques de tous les temps. Je me souviens très bien de mon premier livre de SF, il s’agissait d’un des tomes du Cycle de Fondation. Je peux dire en toute honnêteté que la première chose qui m’a attirée, c’ était la couverture. Le cycle Fondation est probablement l’œuvre la plus connue de l’ auteur. Mais il y a d’autres livres de l’auteur qui soulèvent mon admiration.

Quand les ténèbres viendront. Isaac Asimov

Sur un monde où la nuit ne vient que tous les 2500 années, qui se passe t’ il quand la nuit va tomber?

Isaac Asimov nous emmène sur une planète au fin fond de la galaxie dans un amas globulaire entouré de six soleils, source de lumière constante. Il n’y a pas de nuit sur Lagash et donc pas de ténèbres. Les scientifiques de la planète découvre qu’une éclipse – un événement qui ne se produit que tous les 2049 années est imminent. Les habitants ne voient jamais la nuit et de ce fait, ils ne sont pas conscients de l’existence d’autres étoiles et planètes. Ils pensent être seuls dans l’Univers. Cependant après chaque éclipse, un effondrement inexpliqué de la civilisation plonge la planète dans le chaos le plus total.

L’histoire commence à l’Université de Saro à la veille de la première nuit depuis 2049 ans. Les scientifiques sont réunis à l’observatoire de l’Université pour voir ce qui se déroule quand l’alignement rare des étoiles et des planètes est configuré pour envoyer la moitié du monde dans l’obscurité.

Richard Matheson – Je suis une légende

547094J’ai toujours aimé les histoires de vampires et j’ignore pourquoi. La plupart d’entre vous, même si vous ne connaissez pas son nom, ont lu ou vu son travail. Pour mon plus grand plaisir, j’ai découvert il y a quelques années ce livre qui n’a rien a voir avec le film (bien que très agréable) réalisé par Francis Lawrence. Richard Matheson est un maître de l’horreur d’ailleurs puisqu’on parle de « maître de l’horreur » Stephen King répertorie Richard Matheson comme l’un de ses auteurs préférés, on imagine pourquoi. Je suis une légende est un de ces classiques que la plupart des fans du genre ajoutent à leur bibliothèque personnelle. Même si le roman reste relativement court, 167 pages, il est aujourd’hui encore, l’un des plus célèbre bouquin de vampire du XXe siècle.

Robert Neville pourrait bien être le dernier homme vivant sur Terre. . . mais il n’est pas seul.

Je suis une légende mêle science-fiction et horreur. Écrit en 1954, l’histoire se déroule dans un proche avenir, les années 1970. Une guerre bactériologique a ravagé la planète. Un fléau incurable qui transforme chaque humain, en vampire, sauf un: Robert Neville. Les premières pages racontent la monotonie et la lutte pour la survie de Neville, jour après jour. N’arrivant pas a faire le deuil de sa femme et de sa fille, il pense toujours au passé et a sa vie d’avant. Neville n’est pas un scientifique mais il est capable d’utiliser l’équipement de la science avec ses connaissances autodidacte. Il commence alors à mener sa propre enquête, avec des théories sur le possible facteur déclencheur de l’épidémie qui s’est répandu dans le monde entier.